Accueil > infos > NIOUZLETTERS ET RECITS PRIMITIVIENS > Marges de manœuvre en balade

Marges de manœuvre en balade

Projection de la ZAD à Douarnenez

mardi 16 juillet 2019, par Primitivi

Le film en finalisation, une version de travail se promène d’avant-première en avant-première !

La semaine dernière se déroulait à la ZAD de Nantes, une semaine de rencontres, le Transborder Summer Camp. Primitivi est allé se joindre au débat pour présenter une version pas tout à fait finie mais presque de Marges de manœuvre. A l’Ambazada, pas mal de monde était venu regarder le film.

Des militant.es venu.es d’Europe et d’Afrique s’étaient donc donner rendez-vous pour échanger sur les frontières et les tactiques à élaborer pour lutter pour la liberté de circulation face à des gouvernements oppressifs. La situation s’avère catastrophique, les politiques liberticides sont présentes partout en Europe et en Afrique. L’Europe force les pays d’Afrique à se doter de politiques migratoires meurtrières. Les condamnations judiciaires ou médiatico-politiques des aidant.es, les morts au Sahara, en Méditerranée sont quotidiennes.

Cette semaine de rencontres était l’occasion de se mobiliser, se raconter les luttes dans nos différents contextes locaux, écouter les expériences des un.es, danser sur un concert de rap. Ce fut assez bref pour nous, mais nous avons vu une solidarité et une envie bienveillante de partage et d’écoute. Voici un ptit message du Transborder Summer Camp qui clotûre ces temps d’échanges sur la ZAD.

"Nous sommes toujours sans voix et touchés : avec plus de 500 militants de toute l’Europe et d’Afrique du Nord et de l’Ouest, nous avons partagé des journées extraordinaires de renforcement mutuel et d’échanges stratégiques. Notre concept qui a principalement consisté à approcher des réseaux ayant une pratique solidaire quotidienne et à inviter des amis par l’intermédiaire d’amis, a pu contribuer à une atmosphère caractérisée par un profond respect et par une incroyable auto-organisation.
Nous sommes parvenus à une unité puissante dans notre diversité et nous avons trouvé un terrain d’entente solide dans nos ateliers et nos plénières, dans la foire "noborder-fair", ainsi que dans toutes nos réunions informelles et dans le programme culturel.
Malgré la domination actuelle de la droite et la polarisation nationaliste, le camp d’été transfrontalier a créé un espace d’espoir, de force et de solidarité - avec un engagement clair à poursuivre pour étendre les infrastructures de soutien à la liberté de mouvement et l’égalité des droits sociaux dans toutes nos réalités différentes.
La taupe, qui est apparue avec sa motte de terre juste à temps pour la plénière finale près de la modératrice, pourrait être un beau symbole pour poursuivre nos efforts pour construire “un réseau souterrain de fuite et de migration" !
Merci à tout.e.s celles et ceux qui sont venu.e.s de près et de loin et qui ont contribué à plusieurs niveaux à ce moment fort dans l’histoire noborder. Bien sûr, nous n’oublions pas tout.e.s les ami.e.s d’Afrique, qui n’ont pas pu se joindre à nous en raison du régime de visa de l’UE.
Enfin, nous espérons que tout.e.s les participant.e.s sont bien rentré.e.s. Nous essayerons de recueillir dans les prochaines semaines quelques résultats intermédiaires, des propositions et des rendez-vous émergents de nos merveilleuses journées communes, qui seront partagés avec vous au plus tard en août.

solidarity greetings from the happy orga team / Avec nos voeux de solidarité, l’heureuse équipe d’orga"

Et ça, c’était vendredi 12 soir dernier à la Cinèmatika à Barcelone. Le film continue sa balade à Malaga le 18 et on espère organiser des projections à Douarnenez pendant le festival.

Tous droits réservés | Thème par Reno Primitivi | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0