Honduras : une seconde base militaire US sur le sol hondurien

Je partage sur :

Les États-Unis ne sont pas en reste pour leur extension militaire, tandis qu’une négociation est en cours avec le Brésil pour l’installation d’une base près de Rio de Janeiro, que 7 bases vont bientôt être installées en Colombie, une nouvelle base militaire US a été inaugurée jeudi dernier au Honduras.

L’installation de cette dernière dans un pays qui connait depuis juin 2009 un regain de démocratie est bien évidemment justifiée par (cocher la bonne réponse)
- a/ la lutte contre le terrorisme
- b/ la lutte contre le narcotrafic
- c/ le déploiement d’une aide auprès de la population

Aller on ne va pas vous faire bisquer, la bonne réponse est b.

(photo : tiempo.hn)

A la frontière avec le Nicaragua.
Inauguration d’une nouvelle base militaire américaine au Honduras
Prétenduement pour lutter contre le trafic de drogue.

Caracas le 9 Avril - Inauguration ce jeudi au Honduras d’une nouvelle
base militaire des USA, pour ’combattre le narcotrafic’.

L’ambassadeur des USA dans ce pays a informé que le sien avait investi 2
millions de dollars dans la construction des installations, en plus de
fournir 4 navires et d’aménager les accès.

La base navale est sitée au nord-est du département de Gracias a Dios,
frontalier avec le Nicaragua. Elle compte un bâtiment multifonctions, un
centre d’opérations qui permet d’augmenter la capacité à héberger
davantage de personnel, et un quai pour l’ancrage des vedettes de
patrouille.

Par ailleurs, le diplomate a aussi expliqué que la base sera dirigée par
la Force Navale du Honduras, coordonnée avec l’assistance des officiers
du ’Commando Sur’ de l’armée américaine.

Il convient de rappeler que les USA possèdent déjà une installation
militaire dans ce pays d’Amérique Centrale à Palmerola, dans le
département central de Comayagua, et qu’ils ont la possibilité de faire
atterrir des avions à longue portée grâce à la longueur de sa piste.

Il est nécessaire de mentionner que, bien que la Maison Blanche nie
quelque appui au coup d’état contre le président constitutionnel Manuel
Zelaya, la base de Palmerola a été l’endroit où a été conduit au départ
Zelaya, après le renversement qu’il a subi le 28 Juin 2009.

Sources :
El Tiempo (Honduras) "Instalan base naval de EEUU para combatir el narcotráfico"
El Heraldo (Honduras) "Honduras inaugura base naval en La Mosquitia"
Radiomundial (Venezuela) "Inaugurada nueva base militar estadounidense en Honduras"
Aporrea (USA) "Inaugurada nueva base militar estadounidense en Honduras"
Europapress (Espagne) "EEUU y Honduras inauguran una base naval cerca de Nicaragua para actividades contra el narcotráfico"
Traduction/Synthèse : Alma


Sur le même thème