Honduras : des assauts en cours le long de la rivière Aguán

(article avec audio inclus)
Je partage sur :

Nous relayons en urgence un résumé d’articles, depuis le week-end dernier un assaut est en cours contre les coopératives paysannes de la rivière Aguán. Des troupes ce sont positionnées durant le week-end et sont passées à l’assaut cette semaine. L’opération est appelée opération "Trueno" (Tonnerre).

Hier, un membre du MUCA a été assassiné par deux inconnus à moto alors qu’il était chez lui.

D’autres informations sur le déroulement des événement au Honduras en provenance de Vos El Soberano sont également relayées dans cet article.

Wilfredo Reyes : “Les gens préfèrent mourir sur la terre”

Le dirigeant du MUCA [1], le paysan Wilfredo Reyes, a raconté à Radio Mundo Real la situation vécu dans le nord du Honduras. “Il y a une pression psychologique énorme”, a-t-il raconté.

Il a expliqué que les paysans souffrent après avoir tenté de récupérer les terres occupées illégalement par les propriétaires terriens alors que ces derniers n’ont aucun droit sur des terres appartenant à l’Etat.
Il a également indiqué que le gouvernement de Porfirio Lobo a répondu à ces récupération avec la force brute afin de tenter de les déloger.

Un communiqué émis par le MUCA raconte que "la police et les forces armées de Colon opèrent à bord de véhicules avec des plaques particulières, qu’ils sont armés de fusils et sont entrain de mener des opérations contre le MUCA"(Voir les autres nouvelles provenant de Vos El Soberano plus bas).

Reyes a expliqué que "depuis décembre le MUCA a commencé un processus de récupération de 35 000 hectares que se sont appropriés les latifundistes de la région".
Il a qualifié l’actuel gouvernement de Lobo comme étant "illégitime, puisqu’imposé au peuple hondurien par l’oligarchie et les bottes des militaires".

Dans le département d’Yoro au nord du pays, les opérations de répressions lancées par les forces militaires ont fini avec la mort de 5 paysans.

D’autres nouvelles en provenance de Vos El Soberano :

03/04 Billy Joya et l’opération "Trueno" [2] contre les paysans de l’Aguán

Billy Joya Billy Fernando Joya Améndola dit Billy Joya


Dans le nord du Honduras, dans la région de l’Aguán le MUCA annonce que l’assassinat de Miguel Ángel Alonso fait partie de la nouvelle stratégie des propriétaires terriens Miguel Facussé, Reinaldo Canales et René Morales pour l’extermination des mouvements populaires paysans. Les latifundistes ont le soutien actif de l’armée et de la police à travers la base navale de Puerto Castilla et de la section de la Policia Nacionale Preventiva.

Les groupes paramilitaires et militaires sont entraînés au IVème bataillon d’infanterie de La Ceiba, Atlántida, sous le commandement de Billy Joya [3], dans les installations de l’Usine Exportatrice de l’Atlantique, communauté de la Quebrada de Agua, municipalité de Tocoa. Et également dans les installations du XVème bataillon, communauté de Rio Claro, municipalité de Trujillo, département de Colón.

06/04 Sabotage sur la voiture d’un membre de la résistance afin de simuler un accident.

Ricardo Salgado (photo : Vos El Soberano)


Les écrous des roue du véhicule de Ricardo Salgado, un actif membre de l’équipe d’analyse politique du Front National de Résistance Populaire, ont été déserrés. Heureusement lorsque la roue gauche de sa voiture s’est détachée Ricardo a réussi à manoeuvrer et a éviter un accident fatal.
“ce n’était pas une plaisanterie de mauvais goût, c’était intentionnel” a-t-il indiqué, il a déposé plainte auprès du Comité des Parents de Détenus Disparus au Honduras (COFADEH) qui regroupe toutes les plaintes contre les putschistes afin de les présenter devant l’OEA et l’ONU. Avant cette histoire M. Salgado et son épouse avaient reçu de mystérieux appels sur leurs téléphones portables, quelques jours avant son accident un véhicule inconnu était stationné devant sa maison.

07/04 Le MUCA dénonce la militarisation de la région de l’Aguán

affiche du MUCA (photo : MUCA)


Jeudi 1er avril le XVème bataillon est arrivé sur la zone. Vendredi 2 avril 6 commandos avec 240 militaires des Forces Spéciales avancent accompagnés de deux hélicoptères étasuniens qui survolent la rive gauche de la rivière Aguán.
Le MUCA a été informé qu’un bataillon a pris position à environ 200 km de Colon dans le département de Olancho plus de 200 militaires avec des armes de gros calibre et un équipement anti-émeute, selon la source militaire ce sont les mêmes qui ont exterminés un groupe de compatriotes qui comprenait le père Guadalupe Karney [4]. Ils sont en route vers Colomb pour des actions contre le MUCA.

30 policiers sont arrivés dans la municipalité de Tocoa, ils ont été repositionnés avec des éléments comprenant 100 Cobras [5] en provenance de San Pedro Sula, les paramilitaires et les mercenaires engagés par les propriétaires terriens.

Les actions d’intimidation auprès des membres du Front de Résistance et du MUCA vont croissantes, des véhicules inconnus sont stationnés près des logements des personnes impliquées dans ces mouvements et des rafales d’armes de gros calibres ont été relevées. Il y a même eu une mise à prix sur la tête de certaines personnes, ainsi que l’envoi de messages téléphoniques indiquant qu’ils vont les tuer.

Le MUCA du quartier Guadalupe Karney est sous la menace d’extermination, où il y a 48h ont été prises d’autres terres de Miguel Facussé dans le secteur de Tumbador, municipalité de Trujillo. On leur a donné 24h pour déménager.

07/04 Annonce de l’assassinat de Jose Leonel Alvarez Guerra

Jose Leonel Alvarez Guerra, 35 ans, habitant le quartier Manga Seca de Tocoa, membre du MUCA actif au sein de la coopérative paysanne La Confianza a été assassiné à son domicile. Il a été tué de 5 balles par deux individus juchés sur une moto rouge qui ont pris la fuite immédiatement après les coups de feu.

07/04 Mobilisation de la Résistance à Tegucigalpa

Le Front National de Résistance Populaire de Tegucigalpa s’est mobilisé pour empêcher que la mairie tenue par le putschiste Ricardo Alvarez ne déplace le coût financier du Coup d’État sur la population locale à l’aide d’un nouvel d’impôt inacceptable.

07/04 Le service de l’eau est un trop bon business pour Pepe Lobo

(photo : Vos El Soberano)


Le service de l’eau est un trop bon business pour Pepe Lobo de fait le Service National des Aqueducs et des Égouts (SANAA) a informé hier que malgré les pluies qui sont tombées sur la capitale il a décidé de maintenir le programme de rationnement établi pour les deux prochaines semaines. Dans le même temps Freddy Nasar, le gendre de Miguel Facussé tente d’obtenir à travers le groupe TERRA la concession du Rio Gualcarque et la construction du barrage de San Fransisco de Opalaca.

07/04 Les manifestants de Marcala sortent Rodríguez et Llorens

Manifestation dans Marcala (photo : Mirian Emanuelsson)


Le 28 mars dernier des centaines d’habitants de la municipalité de Marcala, département de La Paz, appuyé par des compagnons de la résistance du département d’Intibucá ont manifesté dans la rue. Paysans et indigènes ont marché en déclamant qu’ils ne voulaient pas des miettes des patrons mais tout le pouvoir afin de créer un Nouvel Honduras, juste et digne pour le peuple.

Fait ahurissant, le Cardinal Oscar Rodríguez, putschiste notoire, a tenté de joindre la marche mais les manifestants l’ont rejeté. Un autre personnage a tenté de rejoindre la marche et a été tout aussi fermement maintenu à l’écart : Hugo Llorens l’ambassadeur des Etats-Unis.

Le reporter Dick Emanuelsson a également rencontré M. Facussé accompagné de son petit-fils Jason qui ne comprend pas pourquoi les peuples indigènes, comme les Lencas, résistent aux projets de construction de barrages et de réservoirs que lui et Fredy Nasar veulent construire à La Paz et à Intibucá.

Sources :
Agencia Pulsar Wilfredo Reyes : “La gente prefiere morir en la tierra”
Vos El Soberano "Billy Joya y la operación "Trueno" contra campesinos del Aguán"
Vos El Soberano "Aflojan tuercas de las llantas del carro de Ricardo Salgado para simular accidente"
Vos El Soberano
Vos El Soberano "No definitivo a la concesión del Río Gualcarque y la construcción de la represa en San Francisco de Opalaca"
Vos El Soberano "URGENTE COMUNICADO MUCA : MILITARIZACIÒN DEL AGUAN"
Vos El Soberano "Porque el agua es el negocio redondo de Pepe Robo : Seguiràn los racionamientos pese a lluvias"
Vos El Soberano "Marcala en Resistencia ‘se enfrentó’ con Miguel Facussé y el Cardenal Oscar Rodríguez..."
Traduction : Primitivi

(photo : Vos El Soberano)

[1MUCA : Mouvement Unifié des Paysans de l’Aguán.

[2Trueno : tonnerre

[3Billy Fernando Joya Améndola (surnommé Billy Joya), ancien membre de l’escadron de la mort hondurien Bataillon 316, était conseiller en sécurité du président de facto Roberto Micheletti après le Coup d’État de juin 2009. Voir "Le Bataillon 14+5 de Romeo Vásquez Velásquez" et http://fr.wikipedia.org/wiki/Billy_Joya

[4Abbé James Francis « Guadalupe » Carney : Prêtre jésuite de St. Louris, Carney a commencé à travailler comme missionnaire au Honduras en 1961. l’Abbé Carney a pris le nom de « Padre Guadalupe » en l’honneur de Notre-Dame du nom. Cette relation profonde avec le pays et son peuple l’a amené à renoncer à sa citoyenneté américaine et naturalisé citoyen du Honduras en 1974. En 1983 il a disparu, son corps n’a jamais été retrouvé, des témoins disent qu’il a été capturé par l’armée hondurienne le 15 septembre 1983 [2], probablement torturé et exécuté. Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/James_Francis_Carney

[5Cobras : les Forces Spéciales de la police


Sur le même thème