Honduras : Une journaliste grièvement blessée lors d’un attentat dans la nuit de lundi

Je partage sur :

Lundi 01/03/2010 San Pedro Sula - La journaliste Carol Cabrera a été victime d’un attentat dans la rue même où sa fille a été assassinée en décembre dernier. Au moment de l’attaque, elle était entrain de téléphoner avec son portable pour son émission sur une radio locale.

Dans la nuit de lundi, la journaliste a été blessée et la personne qui l’accompagnait tuée lors d’une attaque par des hommes armés. Mme Cabrera anime des émissions d’opinion et de débat sur les radios et les télévisions honduriennes.

Selon les sources policières, la journaliste a été admise dans un centre hospitalier avec des blessures graves. Crédit photo : EFE.

Le porte-parole de la Direction d’Investigation Criminelle (DNIC), le commandant Francisco Murillo, a expliqué devant des journalistes que Cabrera se dirigeait vers sa résidence à bord de son véhicule, quand elle a été arrêtée par des hommes armés circulant à moto qui lui ont tiré dessus.

"Ils ont attenté à la vie de la journaliste Carol Cabrera, elle est grièvement blessée", a ajouté Murillo. Les médias locaux rapportent que l’animatrice se trouve dans un "état stable".

Le quotidien local Tiempo, diffusé dans la ville hondurienne de San Pedro Sula, indique qu’au moment de l’attaque, à peu près à 19h45 heure locale (01h45 GMT ce mardi), Cabrera était entrain de téléphoner à la station locale Radio Cadena Voces pour son émission.

Cabrera faisait des commentaires pour la radio sur l’annulation de son émission de télévision sur la chaîne officielle Canal 8, avant cela elle avait dénoncé que des fonctionnaires du successeur du régime de facto avaient des relations sexuelles extra-maritales dans les bureaux du gouvernement.

Le directeur de Radio Cadena Voces, Dagoberto Rodríguez, a confirmé que Cabrera était entrain de parler depuis son portable pour le programme d’une demi-heure qu’elle a sur la radio quand elle a été interrompue.

Rodríguez a ajouté que la journaliste a interrompu ses commentaires juste avant que ses interlocuteurs entendent une rafale de plus de dix coups de feu, suivie des cris de Cabrera qui demandait de l’aide.

Selon la presse locale, la journaliste était accompagnée par Joseph Ochoa également animateur radio, qui est mort dans l’attaque tué de plusieurs balles.

La police a trouvé près de 28 douilles de 9 mm à côté de la voiture qui transportait Karola Cabreta et Joseph Ochoa. Crédit photo : EFE.

La DNIC a confirmé la découverte de plus de 38 douilles de 9 mm sur la scène du crime, à côté du véhicule dans lequel voyageaient les deux journalistes.

Le 15 décembre dernier Katleen Nicole Rodríguez Cabrera, fille de la journaliste, avait été assassinée dans la même rue au cours d’un attentat similaire.

Source : TeleSur "Periodista hondureña resulta herida en atentado en el que muere su acompañante"
Traduction : Primitivi


Sur le même thème