Accueil > vidéos > De ou avec Primitivi > CLIP "A de MATIN" : les TABLES de la PLAINE (...)

CLIP "A de MATIN" : les TABLES de la PLAINE par POLIFONIC SYSTEM

Noucelle vidéo PRIMITIVI

jeudi 21 novembre 2019, par Primitivi

Les camarades de POLIFONIC SYSTEM ont composé un chant occitan qui raconte la bataille des Tables de la Plaine. On était plus qu’heureux de pouvoir les aider à garder trace de cette aventure populaire du quartier !!

Souvenez vous : Pendant l’hiver et le printemps 2017-2018, la Plaine avait été le lieu d’une étrange bataille autour des tables de la Plaine. Construites, puis détruites, puis re-construites plus solides, puis re-détruites, etc...

Manu Théron et ses acolytes de POLIFONIC SYSTEM évoquent cette histoire dans "A de matin", qui sort sur leur nouvel album TOTEM SYSMIC.

Primitivi a réalisé un clip à partir d’images (d’archives ?) qui gardent trace de ce haut lieu de l’histoire plainarde !

Le clip a été diffusé diffusé vendredi 22 novembre à 19h, en avant-première à l’Ostau dau país marselhés, 18 Rue de l’Olivier, 13005 Marseille.

voilà les paroles :

A-de-matin mi siáu levada
Bessai avant l’aubeta
Per carriera me’n siáu anada
Dessús la mobileta
L’èri pas montada dessuta
Ma maire m’apelava
Filha filha venètz venètz
Vos fau anar a la Plana
D’abitants li son recampats
Ambé de partisanas
Aquí venon per contestar
Combinas e enganas
Ailàs colèga qu’es aquò
Que tormenta ma tèsta
Frumas e vièlhs an sagatat
Vaquí sa poletica
A nòstrei braveis elegits
Au cònsol de Marselha
La Plana e son pòple per è-
- Lei son que d’escobilhas
Ai taulas tornarem cantar
Còntra aquelei bordilhas
Aquí tornarem auborar
Lei taulas emai la tèsta

De bon matin me suis levée
Peut-être avant l’aube
Dans la rue je m’en suis allée
Sur ma mobilette
J’étais à peine montée
Que j’entends ma mère appeler
« Fille, fille, viens viens
Il faut que tu ailles à la Plaine »
Des habitants y sont assemblés
Avec les vendeuses du marché
Ils viennent ici pour contester
Les combines et les tromperies
Hélas, collègues c’est quoi 
Qui tourmente ma tête
Ils ont frappé les vieux et les femmes
Voilà leur politique
A nos braves élus
Et au maire de Marseille
La Plaine et son peuple pour eux
Ne sont que des miettes
Nous retournerons chanter aux tables, 
Contre ces bordille
Et là on relèvera
Et la tête et les tables !

Tous droits réservés | Thème par Reno Primitivi | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0