Accueil > vidéos > VIDÉO//CHRONIQUE > MAISON BLANCHE

MAISON BLANCHE

Chaine de solidarité

samedi 14 septembre 2019, par Primitivi

En 2015 par le rapport Nicol tire l`alarme sur Maison Blanche, une co-propriété du 14eme arrondissement de Marseille. 4 ans plus tard ou en sommes-nous ?

En 2015, Christian Nicol, inspecteur général de l’administration du développement durable et ancien directeur de l’Anah, estimait à 40.000 le nombre de logements privés indignes à Marseille, soit 13 % du parc de résidences principales. La plupart d’entre eux se situent dans dix grandes copropriétés dont Maison Blanche.
Malgré ce rapport Nicol de 2015, ce n`est qu`en octobre 2018 que les responsables du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) décident d`inclure la copropriété Maison Blanche (14e Marseille) dans un plan de sauvegarde appelé « Initiative Copropriétés ».
En attendant la Maison brule et ce n`est pas faute d`avoir prévenu.

Difficile de faire taire le paysage et ses habitants, tant les flammes ont noircies les murs et laisser une forte odeurs d`émanations toxiques.
Si les mouvements citoyens oeuvrent quotidiennement quand est-il
du mouvement des institutions ?
Une des membres du collectif 5 Novembre affirme ; `` Depuis vendredi (23 Aout) C`est mon mari qui est venu amener les décombres à la déchetterie,
nous sommes mercredi (28 Aout) et le service de la ville mandaté pour le faire n`est pas encore venu. ``
La Mairie centrale, affirme elle faire le nécessaire pour reloger les personnes victimes de l`incendie, quand à ceux subissant les dommages collatéraux entre le rez de chaussée et le 4eme, et ceux des derniers étages, ils doivent réintégrer leur logement.
Sur place un mélange de consternation, et de résilience : les ong et les associations pressent le pas pour venir prêter main forte aux habitants de Maison Blanche. Ces derniers portés par leur propre collectif s`organisent jours et nuits pour prendre en charge les familles délogées et celles relogées, jeunes et moins jeunes s`occupent de la restauration, des donations en tout genre à remettre aux familles, et des divers procédures administratives.
https://www.facebook.com/Collectif-habitants-de-la-maison-Blanche-1384027848366944/

La mise en place des travaux dans le cadre du plan d`« Initiative Copropriétés » semble une non plus une aubaine mais une promesse non tenu,
Julien Denormandie paraissait pourtant plein de fermeté et d`indignation, en Octobre 2018, clamant haut et fort ``un grand plan de bataille contre les copropriétés dégradées``, une priorité pour le gouvernement ...
Il semble que Maison Blanche n`a plus le temps de faire comprendre son sens du mot PRIORITAIRE.

En attendant l`ouverture du plan à chacun d`apprécier les choix de Réaménagements PRIORITAIRES URBAINS sur la voie publique marseillaise pour le meilleur mais encore plus pour le pire.

Voir en ligne : la marseillaise

P.-S.

A ce jour , selon https://www.tpbm-presse.com
`` Les sociétés Citémétrie (Paris) et DVTup (Paris/Marseille) vont assurer l’animation du programme opérationnel de prévention et d’accompagnement en copropriétés (Popac) sur 40 sites du territoire Marseille-Provence (18 communes) d’ici 2021 (montant du marché triennal : 554 344 euros HT). Ce nouvel instrument mis en place par l’agence nationale de l’habitat (Anah) doit permettre de mobiliser des fonds exceptionnels pour sortir de l’ornière les ensembles privés les plus vétustes.....Citémétrie et DVTup sont donc chargées d’épauler la collectivité dans la mise en oeuvre de ce dispositif censé prévenir la descente aux enfers des copropriétés privées. Un travail qui passera par l’accompagnement des syndics et des conseils syndicaux souvent démunis face à l’ampleur des désordres qui plombent les comptes des copropriétés.``

Tous droits réservés | Thème par Reno Primitivi | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0