Ciao fréro

mardi 1er juin 2010, par Primitivi

Le père Olive s’est fait la malle sans prévenir, loin là-bas à Bamako.

Compagnon de route de primi à la belle époque du CAT, puis chez les doux dingues de "Chez Yvonne", il était reparti sur la route dans son camion jaune sous la bannière TVnomade.

Posé ses basques à Bamako, monté un centre de formation ouvert et gratos dans un joli endroit qui lui ressemblait et où il faisait bon vivre.

Olive connaissait tout le quartier et parlait au gars du brin avec sa petite voix nasillarde, son regard rigolard et son flegme élégant (sans doute importé de chez les angliches).

Repose en paix, yaya coulibaly, tu nous manques à la pelle...

Tous droits réservés | Thème par Reno Primitivi | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0