Accueil > infos > RELAIS D’INFOS > AMERIQUE LATINE > Équateur : Chevron doit dépolluer les territoires

Équateur : Chevron doit dépolluer les territoires indigènes

par ICRA International

jeudi 11 février 2010

Le géant pétrolier Chevron pourrait bientôt perdre un procès historique portant sur la pollution toxique dont il est à l’origine en Amazonie.
La justice équatorienne s’apprête à rendre son jugement final dans le procès opposant le géant pétrolier Chevron aux populations indigènes d’Amazonie équatoriale qui, avec courage, demandent à la multinationale des réparations pour les millions de tonnes de déchets toxiques déversés dans la forêt (plus de 68 millions de m3).

Vous pouvez soutenir les communautés indigènes dans leur procédure judiciaire contre Chevron en signant la pétition
Si Chevron se voit contraint de débourser des milliards en guise de réparations, ce sera un grand pas en avant dans le combat visant à mettre les entreprises polluantes face à leurs responsabilités. Voyant venir la défaite, le géant pétrolier a lancé une ultime campagne de lobbying agressif pour faire échouer la procédure judiciaire.

Mais le tout nouveau PDG John Watson sait que l’image de marque de l’entreprise est ternie par cette affaire et il craint de plus en plus les effets que pourrait avoir une grande campagne de dénonciation.

La plupart des multinationales du pétrole et du gaz ont dépensé chaque année des centaines de millions de dollars pour des actions de lobby et de relations publiques visant à réorienter les politiques énergétiques et climatiques, et à récuser leurs responsabilités en terme d’environnement et de droits humains. Chevron fait partie des plus grands délinquants en la matière.

De 1964 à 1990, Texaco, filiale de Chevron, a délibérément déversé des millions de tonnes de déchets toxiques liés à l’exploitation pétrolière en Amazonie équatorienne [1]. Puis l’entreprise s’est retirée sans procéder au nettoyage nécessaire suite à cette pollution. Craignant une condamnation judiciaire imminente, Chevron a recours à des machinations légales ainsi qu’à de puissantes agences de relations publiques et de lobbying pour réduire ses détracteurs au silence et se détourner de ses responsabilités, alors que l’entreprise est à l’origine d’un gigantesque désastre environnemental et humain.

Quelque 30 000 Équatoriens poursuivent la multinationale pour avoir contaminé le sol et les cours d’eau. Ils se plaignent notamment du taux de cancer et de maladies pulmonaires anormalement élevé. La poursuite de 27 milliards de dollars en dommages et intérêts est le plus important procès environnemental de l’histoire.

Le président équatorien, Rafael Corréa, a quant à lui donné son appui inconditionnel aux plaignants, qualifiant de crime contre l’humanité le désastre environnemental dont Chevron serait responsable.

L’entreprise Chevron a juré plus d’une fois qu’elle refuserait de payer pour le nettoyage de la région, même si une cour de justice venait à l’ordonner, affirmant que “nous nous opposerons à cette décision jusqu’à ce que l’enfer gèle. Et même sur la banquise, nous continuerons à nous battre contre cette décision.” Dernière stratégie en date : pousser le gouvernement américain à faire pression sur l’Équateur pour qu’il enterre l’affaire.

Nous ne pouvons pas assister à ce déni de justice de la part de Chevron sans rien faire. Il est nécessaire de lancer une mobilisation massive pour aider les habitants de la forêt amazonienne à obtenir justice face l’opinion publique et face à la loi.

Vous pouvez signer la pétition lancée par Avaaz qui sera remise au nouveau patron de Chevron John Watson.


Nous reprenons ici la vidéo produite par Amazon Wacht et le Front de Défense de l’Amazonie, que nous avions publié dans cet article :
"Campagne vidéo contre la contamination de l’Amazonie par Chevron"

Source : ICRA "Chevron doit dépolluer les territoires indigènes"

Notes

[1Chevron a versé plus que 68 milliard de m3 d’eaux toxiques dans les rivières et laisse la population locale avec de sérieux problèmes de santé

Tous droits réservés | Thème par Reno Primitivi | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0